Catégorie : Florilège

Au pied de la montagne

Ce texte a été écrit à l’Espace Gruyère, le 21 novembre 2015, lors du concours de nouvelles du Salon du Livre Romand. Il est publié dans le recueil de nouvelles intitulé “Noir et Blanc“, édité suite à ce concours par les Editions Hélice Helas.   Il marchait dans les rues de la ville, hagard, hébété, comme saoul alors qu’il n’avait rien avalé depuis la veille. Bien bâti, musclé et le visage tanné par des heures passées au grand air, il ressemblait à un animal traqué, poursuivi par on ne sait quel danger. Il tournait la tête de tous côtés,...

Read More

Déposer

Chargés Encombrés Emmurés Embarrassés Ils avancent et déposent Libres Libérés Soulagés Débarrassés Ils sourient et ouvrent les bras Ouverts Attentifs Réceptifs Disponibles Ils reçoivent et accueillent avec...

Read More

A votre place

«Je vous comprends, je me mets à votre place» qu’on dit, n’importe quoi! On imagine ce qu’on ferait et penserait si on était à la place de l’autre, mais justement, on n’y est pas! On parle comme si on jouait à la bague d’or et qu’on cédait sa place pour que l’autre se repose et qu’on reparte à sa place, la belle affaire! ELLE, elle a une petite fille. En fait, elle a quatre enfants, mais sa plus jeune fille est malade. Elle ne sait plus comment concilier les aller-retour à l’hôpital et les devoirs des frères et sœurs....

Read More

Naufragés

Une idée me taraude: que faire de tous ces naufragés qui s’échouent sur les plages du sud de l’Europe? Ils ont un portrait bien établi: peau noire ou basanée, cheveux hirsutes, iris éteints et désabusés, habits déchirés… Est-ce de leur faute s’ils sont nés au mauvais moment dans le mauvais pays? Est-ce de leur faute si les cicatrices de la vie s’amoncellent sur leur visage? Est-ce de leur faute si l’indifférence générale anéantit tous leurs espoirs d’une vie meilleure? Peut-on continuer de se laver les mains, de colporter des mensonges et de laisser perdre à notre vie toute sa saveur? Les hommes oublient vite, mais l’humanité a une mémoire d’éléphant. A l’heure de rendre...

Read More

Ne pas subir sa vie

Une belle salle de fête,  la table dressée pour le repas, les convives qui arrivent par petits groupes… L’ambiance est joyeuse et le jeune jubilaire souriant… Après le repas, il prend sa guitare et égrène les chansons qu’il apprécie, un répertoire collectionné au fil des ans… Sa technique n’est pas exceptionnellement bonne, la justesse du chant laisse parfois à désirer, les auditeurs n’hésitent plus entre le rire et les applaudissements, mais il s’est beaucoup exercé et il tient à partager ce moment précieux avec ses hôtes… A l’entrée d’une école, tous les soirs de décembre, les couloirs s’illuminent. Une...

Read More
  • 1
  • 2