Auteur : ketsia

Le rat de bibliothèque

Les visiteurs de la Bibliothèque de la Ville sont peu nombreux à savoir que des rats se cachent dans ces murs. C’est à la tombée de la nuit que les couloirs s’animent de petites pattes griffues et de museaux à moustaches. Le chef de cette colonie est un gros rat gris, lunettes sur le nez, appelé Oncle Gustave. Si les autres rats jouent dans les jardins, celui-ci préfère passer des heures entre les rayons, son occupation favorite étant la collection de jolis mots rares et savants. Ses mots préférés sont esperluette, friselis ou encore nivéal. Chaque nuit, il passe...

Read More

Chut, regarde…

Ce recueil de 88 pages, délicatement illustré, comprend seize nouvelles, qui mettent en scène des objets de la vie quotidienne. Elles font appel aux souvenirs, à l’imagination, aux émotions et mettent en mots les sentiments que suscitent parfois les objets que nous saisissons sans y penser. Ces nouvelles se lisent facilement, mais ne laisseront pas le lecteur indifférent…   Vous pouvez le commander en passant par la boutique ou en découvrir deux extraits: Au pas lent de la caravane La recette de...

Read More

La poule de Noël

Josia se promène autour de la ferme. Elle a l’habitude d’observer les animaux. Elle habite juste à côté et elle vient là très souvent depuis qu’elle est toute petite. Ce jour-là, elle les regarde différemment. Elle a l’impression que l’un d’eux a besoin d’elle. Soudain elle entend la fermière qui s’écrie: “Ôte-toi de là, sale poule, bonne à rien! Tu es toujours dans mes pattes et tu ne ponds même pas d’œuf.” (…) Josia rentre chez elle, toute pensive. Elle se demande bien pourquoi cette poulette ne pond pas d’œuf… Elle a retourné la question dans tous les sens,...

Read More

Déposer

Chargés Encombrés Emmurés Embarrassés Ils avancent et déposent Libres Libérés Soulagés Débarrassés Ils sourient et ouvrent les bras Ouverts Attentifs Réceptifs Disponibles Ils reçoivent et accueillent avec...

Read More

A votre place

«Je vous comprends, je me mets à votre place» qu’on dit, n’importe quoi! On imagine ce qu’on ferait et penserait si on était à la place de l’autre, mais justement, on n’y est pas! On parle comme si on jouait à la bague d’or et qu’on cédait sa place pour que l’autre se repose et qu’on reparte à sa place, la belle affaire! ELLE, elle a une petite fille. En fait, elle a quatre enfants, mais sa plus jeune fille est malade. Elle ne sait plus comment concilier les aller-retour à l’hôpital et les devoirs des frères et sœurs....

Read More